Qui sommes-nous

Encouragez-nous

Participez à la campagne L'amour n'attend pas. Consultez la nouvelle pour en apprendre plus ou faites un don en suivant le lien ci-bas.

7 septembre 2017
9 octobre 2017
> en savoir plus
Bénévoles
recherchés

Impliquez-vous avec nous.

> consultez la liste des offres

Historique

En 1992, la Fondation des maladies mentales a appuyé la mise sur pied de la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut du Québec, qui a ouvert un atelier à Pointe-aux-Trembles. Cet atelier faisait suite au succès d’un projet-pilote d'atelier d'art-thérapie à l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, expérimenté par la Fondation des maladies mentales de concert avec l’Association des galeries d’art contemporain de Montréal en 1989.

En 1999, la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut au Québec a choisi de se faire connaître sous l’appellation « Les Impatients ». Ce nom confirme qu’ils ne considèrent pas les personnes qui fréquentent leurs ateliers comme des patients, mais comme des créateurs impatients de guérir, de développer leur art et de retrouver un rôle dans la société.

Après un départ modeste dans un sous-sol de Pointe-aux-Trembles, sans subventions et des projets plein la tête, l’organisme a fait preuve d’envergure. En 1999, il offrait des ateliers dans l’édifice de la Chapelle historique du Bon-Pasteur, y installait son centre administratif et y ouvrait une galerie dédiée à la diffusion des œuvres de ses participants. L’organisme offre maintenant ses ateliers dans 17 lieux différents au Québec.