Nouvelles

Printemps Impatients : un encan virtuel au profit des Impatients

Publié dans Activités | Non classé le 11 mai 2020

En attendant Parle-moi d’amour



Encan virtuel au profit des Impatients

Vous pourrez miser jusqu’au 29 mai 2020 à 20 h
sur l’encan virtuel Printemps Impatients



Le 14 mai 2020 à 8 h, le printemps prendra de nouvelles couleurs puisque nous lançons la campagne de financement Printemps Impatients, un encan silencieux virtuel d’œuvres provenant de collections privées. Le grand public pourra miser jusqu’à 20 h le 29 mai 2020 sur 75 œuvres en tout genre et pour tous les budgets en se rendant sur la plateforme MaCause.com.

Printemps Impatients est un nouvel événement-bénéfice créé pour répondre à la situation exceptionnelle à laquelle le Québec doit faire face et à ses lourdes conséquences économiques pour les organismes. En attendant de pouvoir tenir nos événements-bénéfices annuels Parle-moi d’amour, nous y allons de cette nouvelle formule. C’est la 1re fois que nous tenons un événement virtuel, mais surtout, la 1re fois que nous faisons un encan consacré aux dons de collectionneurs.

Les collectionneurs sont nombreux à vouloir soutenir Les Impatients en donnant des œuvres que nous vendons lors d’événements-bénéfices, dont nos événements phare Parle-moi d’amour. L’organisme en a accumulé plusieurs centaines. C’est parmi elles que nous avons choisi les 75 œuvres mises à l’encan.

Des œuvres vendues au profit de l’organisme Les Impatients
En sens horaire : Jason Botkin, artiste inconnu, Miori Lacerte le coffret Mille mots d’amour, Pierre Henry.


Du contemporain au street art, de la peinture, à la gravure et à la sculpture, les styles comme les médiums sont variés. Parmi les artistes, on retrouvera Luc Béland, Jason Botkin, Sylvain Bouthillette, Yehouda Chaki, Stanley Cosgrove, Jean-Sébastien Denis, Ron English, Pierre Gauvreau, Michel Goulet, Alain Laframboise, Georges Shedd A.W.S. et Tobie Steinhouse.

Tous les profits de la vente serviront au maintien de nos activités. Depuis la mise en place des mesures sanitaires, les artistes responsables des ateliers ont gardé le lien avec leurs participants-es afin de s’assurer que l’art continue d’être au service de la santé mentale et d’encourager un sentiment de communauté.

La santé mentale est un enjeu de taille en cette période de crise. En plus de miser, les gens pourront faire un don à l’organisme via la plateforme MaCause.com

Informations :
Sur : macause.com/imp/encan/
Début de l’encan : 14 mai 2020 à 8 h
Fin de l’encan : 29 mai 2020 à 20 h