Nouvelles

Regard oblique

Publié dans Activités le 27 août 2013

Un parcours de trois expositions de photos présentées par Les Impatients

Vernissage mercredi 4 septembre dès 17 h

La rentrée chez Les Impatients s’inscrit sous le signe de la photographie. C’est en marge du Mois de la Photo à Montréal que la galerie des Impatients présente dès le 4 septembre les expositions Pauses, Incursions et une partie de Chambre noire, lumière sur la santé mentale. Des événements spéciaux sont aussi au programme: l’exposition évolutive sur le web Portraits et la conférence Sans domicile fixe.


LES EXPOSITIONS:

Pause • Immersion dans les lieux de détente créés en atelier par les Impatients du Centre Wellington. À la façon des petits jardins zen japonais, les participants ont façonné leur paysage miniature en trois dimensions. La maquette prise en photo révèle des lieux énigmatiques, d’une grande poésie. On est tantôt en bord de mer, tantôt dans un univers abstrait et coloré.


Incursions • Mises en scène de sculptures dans le décor urbain par les Impatients du centre-ville. Afin de garder une trace de ces ‘’incursions’’, l’animatrice de l’atelier a guidé les participants dans la prise de photos qui immortaliserait leurs œuvres. Une intégration d’œuvres d’art éphémères dans la rue qui peut s’inscrire dans la lignée de l’art urbain ou « Street art » de Miss. Tic, Banksy, Invader, etc.


Chambre noire, lumière sur la santé mentale • Un concours de photographies ouvert au grand public orchestré par l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Des représentations oniriques ou brutes, concrètes ou abstraites, mais toujours sensibles, de la santé mentale.


LES ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX:

Portraits• Une exposition évolutive de douze portraits d’Impatients en mots et en photos. Le tout fait en complicité avec un Impatient par mois et Laura Regev, photographe et animatrice aux Impatients. Elle sera lancée lors du vernissage de Regard oblique. À suivre sur notre site web à tous les mois! En ligne dès le 4 septembre.


Finalement, dans le cadre des Journées de la culture sera donnée la première conférence de la série Avec ou sans sucre ?

Sans domicile fixe, une conférence autour de l’image des démunis et des miséreux dans l'histoire de l'art. Peintres de la vie des champs, de la vie à la ville et témoignage photographiques de Mathieu Poirier sur des sans-abris dans des villes comme Istanbul, Montréal et Paris.

Donnée par : Édouard Lachapelle et Guy Lapierre.

Dimanche, 29 septembre à 11 h 30.



Visitez l’exposition jusqu’au 27 octobre 2013


À la galerie Les Impatients

Heures d’ouverture • Du lundi au vendredi : 10 h à 17 h Samedi et dimanche : 13 h à 17 h

Informations • 514.842.1043



Regard oblique