Nouvelles

Le grand public est invité au vernissage de l'exposition : Je le dis comme je le chante, le 2 novembre prochain.

Publié dans Activités le 05 octobre 2017

bandeau_1_TEST4


Les Impatients vous invitent à découvrir leur nouvelle exposition, Je le dis comme je le chante présentée du 2 novembre 2017 au 25 mars 2018 à la galerie des Impatients. Cette exposition est une installation immersive qui met en scène le fruit d’une série de six ateliers d’improvisation vocale initiée par les artistes Maxime Galand et Yannick Pouliot. Des spécialistes du son, Gabriel Dharmoo, André Pappathomas et Elizabeth Lima ont participé à enrichir ces séances en explorant avec les participants diverses manières de s’exprimer, en chantant, frottant, frappant, parlant, murmurant, criant. Ce matériel sonore a été mis en scène par Maxime Galand et Yannick Pouliot. Six alcôves installées dans la galerie des Impatients nous invitent à découvrir des univers captivants et étranges, des oasis éphémères, des mondes peuplés de voix fragiles et fortes.


Cette exposition nous démontre qu’il est possible de se raconter de multiples manières, avec ou sans les mots et nous sensibilise au langage du son, du corps et de l’espace. Elle nous révèle aussi qu’il n’y a qu’une seule façon d’inventer, ensemble, un monde : l’écoute.


Yannick Pouliot et Maxime Galand, ont tous deux une pratique d’artistes engagés. Ils défendent l’art comme prise de parole et comme moyen d’action social. Yannick Pouliot utilise le mobilier, les objets habités, pour incarner l’espace mental dans l’espace réel. Maxime Galand travaille quant à lui à partir du son, plus particulièrement de la voix. Les artistes se sont rencontrés en 2012, alors que Yannick Pouliot avait invité Maxime Galand pour une exposition conjointe à L’Œil de Poisson. Les deux artistes se réunissent de nouveau, cette fois pour travailler ensemble à cette œuvre commune.


Au début de tout, il y eut un café

L’exposition Je le dis comme je le chante est corrélée à un second accrochage qui donne la parole aux Amis des Impatients. Des personnalités, qui ont participé de près à l’aventure de l’organisme depuis sa fondation en 1992, témoignent de leurs affinités, de leurs coups de cœur, et de leurs souvenirs marquants. Dans la rotonde, le visiteur pourra voir les œuvres qui les ont plus touchées, comme autant de miroirs personnels et reflets d’une histoire de 25 ans. Une publication de ces témoignages accompagnés de photographies des œuvres de la collection Les Impatients intitulée Au début de tout, il y eut un café est à venir.


Notez que des activités de médiation culturelle autour de ces deux expositions auront lieu.


LES IMPATIENTS REMERCIENT LEURS INDISPENSABLES PARTENAIRES : FONDATION PHILA, JULIR RICHARD, JEAN-FRANÇOIS CORMIER, LES DEUX MARTEAUX, BMR ST-ZOTIQUE ET MSL


Ce projet bénéficie du soutien du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal. logo_nouvelle_3


À LA GALERIE DES IMPATIENTS 100 rue Sherbrooke Est, 4e étage, à Montréal – Entrée libre Du lundi au vendredi de 10h à 17h, samedi et dimanche de 13h à 17h


Crédit photos : Laura Regev


Atelierson301


DSC_2790