Nouvelles

Géométries patientes et molles

Publié dans Activités le 23 avril 2012

Lorraine Palardy, directrice générale de l’organisme les impatients et le commissaire Éric Mattson ont le plaisir de vous inviter à l’exposition Géométries patientes et molles. Des artistes contemporains ou impatients présentent leurs réflexions sur les géométries en exposant des dessins, des peintures et des sculptures récentes issues de leurs ateliers et de la collection des impatients.

NOTRE ENQUÊTE : LA NAISSANCE DES GÉOMÉTRIES PATIENTES ET MOLLES. 
D’EUCLIDE AUX IMPATIENTS, LA MODÉLISATION DU MONDE CONNAÎT AUJOURD’HUI UN GRAND BOULEVERSEMENT.


L'objet de cette exposition n’est pas de retracer l'évolution de la géométrie au travers de quelques grandes civilisations comme les Babyloniens et les Egyptiens (3000 à 330 avant JC) depuis l'Antiquité, mais plutôt de constater de quelle manière les mathématiques et plus précisément la géométrie ont évolué et sont exploitées dans le monde de l’art actuel montréalais.


Cette étude tente d'exposer une notion d'héritage entre la géométrie antique, de sa création aux Grecs, et la géométrie contemporaine. Lors de ses applications artistiques, elle nous confronte à de nouvelles représentations qui rafraîchissent les recherches les plus récentes: géométries fractales, hyperboliques, à n dimensions et non euclidiennes.


Notre enquête s’est concentrée sur des artistes et des Impatients qui modélisent le monde de façon singulière. Leurs recherches nous gratifient de nouveaux axiomes et postulats regroupés sous le nom Géométries patientes et molles.


Méthodologie
Grâce à des informations recueillies auprès d’une équipe de professionnels, art thérapeutes et animateurs, et s’appuyant sur une kyrielle d’études en géométrie contemporaine, le commissaire Eric Mattson  a extrait de la Collection des Impatients des dossiers singuliers pouvant apporter des développements majeurs à l’étude.


Cinq artistes en art actuel ont été invités à étudier cette masse d’informations. En associant leurs explorations empreintes de rigueur mathématique à celles de onze Impatients choisies pour des raisons explicites - recherches structurelles, acharnement de la répétition, exploration des masses -  les artistes géomètres et le commissaire ont tenté de clarifier cette percée révolutionnaire. Cette exposition majeure d’œuvres en communication étroite les unes avec les autres, que le spectateur pourra parcourir, éclaire donc de tous ses feux l’arrivée tant attendue des Géométries patientes et molles, la plus grande évolution dans ce domaine depuis le théorème de Pythagore.


Recherche et contribution
MATHIEU BEAUSÉJOUR, MARIE-CLAUDE BOUTHILLIER, MICHEL BRABANT PIERRE DORION, RAYMOND DUMONT, JEAN-PAUL HOULE, STÉPHANE LA RUE, MICHEL LAPLANTE, JEAN-FRANÇOIS LAUDA, SALVATORE MARINO, BILL MARKET, STEPHANE MARTIN, ETIENNE O’LEARY, LOUIS VALENTINE, LARRY VICK, MARIO RIEL


Dates
du 19 avril au 18 mai 2012
vernissage le 18 avril à 17 h

Lieu
Galerie des Impatients
100, rue Sherbrooke est, 4e étage

Heures d'ouverture
lundi au vendredi de 10 h à 17 h
samedi et dimanche de 13 h à 17 h

Production : Les Impatients
Réalisation : Éric Mattson, Les objets dans le miroir sont plus proches qu’ils ne le semblent

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook de l'événement

Crédits :  Stéphane La Rue, Larry Vick

Géométries patientes et molles