Nouvelles

Regards sur l'art cru en Gaspésie

Publié dans Activités | Non classé le 17 septembre 2012

Vernissage 21 septembre 2012, 17 h, au local 319, Cégep de la Gaspésie et des Îles à Gaspé

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles à Gaspé est l’hôte, tout l’automne, de l’exposition itinérante Regards sur l’art cru.

L’exposition Regards sur l’art cru juxtapose les œuvres d’artistes contemporains québécois à celles d’Impatients autour du thème du cru dans l’art, tel qu’élaboré par feu Henri Barras, historien de l’art et initiateur de ce projet. L’art cru, selon M. Barras, comprend toute œuvre née de l’impulsion, de la nécessité qui pousse l’individu à faire de l’art sans autre mobile que celui de s’exprimer. À travers cette exposition, le public sera ainsi convié à une aventure artistique et existentielle déstabilisante, soulevant des questions tant sur les plans de la création que de l’expérience humaine.

Cette impressionnante exposition ouvrira le bal à une programmation à caractère culturel et éducatif nommée pour l’occasion Talent fou : éloge du bonheur et de la créativité.  Par le biais de conférences et d’ateliers de création animés par des enseignants du Cégep et issus de diverses disciplines (Sciences humaines, Langue et Littérature, Philosophie et Sciences de la nature), puis des artistes et des thérapeutes d’ici et d’ailleurs, la programmation proposera aux participants - étudiants, enseignants, personnel du Cégep, citoyens de Gaspé - de poser un riche regard sur les questions de santé mentale, de bonheur et de créativité

.LES LUNDIS FOUS (activités)
Du 24 septembre au 26 novembre prochains, tous les lundis soir, à 19 h, se tiendront, au Café-étudiant du Cégep de la Gaspésie et des Îles à Gaspé, des conférences où les thèmes créativité, bonheur et santé mentale seront abordés sous divers angles.

Télécharger le calendrier des activités ou la programmation complète.

24 septembre 2012 :   L‘art d’être touché par l’autre, par Ellen Corin
Anthropologie et Psychanalyse - co-instigatrice du projet d’exposition Regards sur l’art cru

Nous aimons identifier comme « Autres » ceux qui ne nous ressemblent pas, ou peut-être ceux qui pourraient nous ressembler sous certains aspects que nous préférons ne pas voir en nous.  Parmi ces personnes, trop différentes ou trop semblables, celles qui souffrent de problèmes de santé mentale ont le plus souvent suscité des réactions de crainte, de suspicion ou de rejet de notre part.

En nous appuyant ici sur le travail des Impatients, nous allons entrer dans un double mouvement.  Le premier en est un de déstabilisation produit par le choc de certaines peintures et l’énigme sur laquelle elles ouvrent.  Cela permettra de mettre en relief différentes facettes du travail des Impatients.  Le second mouvement emprunte le chemin d’une exposition qui a entremêlé des œuvres d’Impatients et d’artistes contemporains.  Nous explorerons les réactions des visiteurs de l’exposition.

Ellen Corin est chercheure émérite à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et professeure aux départements de psychiatrie et d’anthropologie à l’Université McGill.  Elle est aussi psychanalyste clinicienne et membre de la Société psychanalytique de Montréal. Ses recherches en Afrique, au Québec et en Inde ont porté sur l’articulation de l’expérience subjective par la culture, particulièrement dans les cas de psychose.  En Inde, elle s’est aussi intéressée à la place d’expériences limites dans l’ascétisme hindou.  Au Québec, elle collabore depuis de nombreuses années avec Les Impatients et avec le Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec.  Avec feu Henri Barras, Ellen Corin est co-instigatrice du projet d’exposition Regards sur l’art cru.

Regards sur l'art cru en Gaspésie