Activités

Encouragez-nous

Participez à la campagne L'amour n'attend pas. Consultez la nouvelle pour en apprendre plus ou faites un don en suivant le lien ci-bas.

7 septembre 2017
9 octobre 2017
> en savoir plus
Bénévoles
recherchés

Impliquez-vous avec nous.

> consultez la liste des offres

Expositions hors les murs

Racines Croisées – Maison de la culture Pointe-aux-Trembles
Marylin : la renaissance d’une icône – Maison des arts Desjardins Drummondville
Les mondes – Centre Wellington, Verdun



RACINES CROISÉES

Exposition originale

Racines Croisées est le résultat de rencontres entre des artistes/médiateurs passionnés de la compagnie ODNI et des Impatients de l’atelier de Pointe-aux-Trembles, accompagnés de l’animatrice Brigitte Gagné. L'exposition partage les artefacts, le processus et les traces des rencontres réalisées à l’automne 2017, au cours desquelles artistes et participants ont marié le mouvement, le dessin et la photographie. Des explorations insolites et personnelles réalisées dans une atmosphère inclusive et bienveillante, ont permis de vivre une aventure humaine et artistique d'une grande richesse pour tous.

Réalisation:
Élise Hardy (direction artistique)
Sarah Dell’Ava (artiste visuelle)
Clarisse Delatour (artiste danse)
Évangéline De Pas (artiste photographe)
Simon Chalifoux (médiateur Exeko)

Production: ODNI en collaboration avec Les Impatients, Exeko, La Maison de la Culture de Pointe-aux-Trembles et avec le soutien de la Ville de Montréal

Présentée à la Maison de la culture Pointe-aux-Trembles
Du 13 janvier au 25 février 2018
14001, rue Notre-Dame Est
Information: 514 872-2240


Racines Croisées, exposition avec les Impatients de Pointe-aux-Trembles

Racines Croisées © ODNI – Objets dansants non identifiés



MARYLIN - LA RENAISSANCE D'UNE ICÔNE

Exposition itinérante

œuvre Kaleidoscope de la Collection Les ImpatientsLe fruit du travail inspiré des Impatients qui, séduits par la personne qu’était Marilyn Monroe plus que par l’icône qui la cantonnait dans les canons de beauté, ont joué à redéfinir son portrait. C’est sa sensibilité à fleur de peau et sa vie tourmentée qui ont touché les participants plus que sa beauté mythique. À partir d’une estampe inspirée de l’œuvre d’Andy Warhol, les Impatients ont assemblé, peint et collé des découpures de magazines sur ce visage ancré dans l’imaginaire collectif afin de créer une nouvelle iconographie.

En repensant ce portrait, les Impatients dévoilent les mille et un autres visages que Marilyn aurait pu vouloir porter. Chacun des participants a transformé le sujet à sa manière, dévoilant ainsi chaque fois une part de sa propre histoire et de ses préoccupations. Bien que totalement métamorphosé d’une création à l’autre, il est fascinant d’observer que le modèle de départ n’est jamais loin. La fabrication d’une image est telle qu’il est souvent impossible de s’en défaire.


Présentée à la Maison des arts Desjardins Drummondville
Du 14 janvier au 18 février 2018
(175, rue Ringuet, Drummondville)
Information: 819 477-5518
Du mardi au dimanche, de 13 h à 17 h



LES MONDES

Exposition itinérante

Toujours à la recherche de projets inspirants, l’animateur Pierre Bellemare présente à son groupe le travail de Nick Cave, un artiste visuel qui crée des sculptures sonores, colorées, déjantées et fantasmagoriques qui prennent vie lors de performances publiques.
Ces sculptures, appelées Soundsuits, peuvent être portées telles un costume, cachant ainsi la couleur, la classe sociale et le sexe de la personne qui le revêt. La préoccupation de Cave, amener les spectateurs à regarder les choses sous un autre angle, à atteindre un état de rêve qui annihile tous préjugés. Cette thématique touche et inspire au plus haut point les Impatients. Stimulés par les créations de Cave, les Impatients entament donc en 2012 un travail minutieux qui s’échelonnera sur une année et demie. Ils débutent tous avec la même base en toile de jute. De ce point de départ, les Impatients doivent créer leur propre ‘’personnage’’, par accumulation, tissage et collage de matériaux divers. Le travail accompli finit par sublimer la différence en la rendant plus grande que nature, faisant tomber les jugements habituels. Un monde sans tabou, un monde où toutes dissensions sont écartées faute de repères préétablis. Permettez-vous une incursion dans cet univers.

Présentée au Centre Wellington


© Martial Lebras, Un monde invisible à découvrir, 2014.

Découvrez nos autres activités

exposition dans notre galerie
Édition
Musique
Parle-moi d'amour